LC2CONSEIL, 32 avenue de la Perrière, 56100 Lorient 02 97 21 33 03

Le blog

Quand je sollicitai des conseils pour mon projet, ça donnait un peu un son du style : « Obtiens un Master 2, travaille 5 à 10 ans dans une multinationale et enfin crée ton entreprise en te basant sur ton expérience passé. L’entrepreneuriat, c’est beaucoup de diplômes, d’expériences et d’argent, il faut bien maîtriser le système avant de te lancer, sinon tu n’as aucune chance avec la concurrence ».
Ce conseil est peut-être pertinent dans certains cas, mais le distiller à toutes les sauces, ça fait un peu trop. La réalité n’est pas aussi linéaire et mécanique.

Le World Economic Forum a fait une synthèse des compétences clés pour 2020. Et cela suscite de nombreuses interrogations. Tout d’abord, il s’agit uniquement de ce que l’on appelle des «soft skills», autrement dit des compétences psychologiques et comportementales. Ensuite, ces compétences posent une question majeure: comment les développer? Et ce n’est pas si simple puisque cela implique d’aller au-delà de notre fonctionnement habituel. Prêts à relever le défi ?

Dans toutes les organisations sans exception, les dirigeants et managers vivent un triple choc :

Choc des valeurs : Valeur du travail, valeur du savoir, valeur du temps ont été pulvérisées par la digitalisation de l'information et de la connaissance. Le travail dans ses formes anciennes de subordination est questionné par les jeunes actifs, le savoir n'est plus qu'une denrée accessible sur le net, le temps est aboli.

Choc des pouvoirs : le pouvoir n'est plus guère entre les mains des politiques, des citoyens, des organisations en tant que telles, mais entre ceux qui détiennent et savent traiter des masses d'informations colossales, stockées dans les clouds des GAFA et autres Big Data collecteurs.

Choc des représentations : Auparavant, le leadership était statutaire, d'expérience, d'expertise et de compétences. Fi ! Tout cela est fini. Pendant que les leaders vieillissent, les jeunes attendent d'eux non pas qu'ils leur apprennent à suivre leur trace, mais à tracer la leur ! Assoiffés de besoins parfois paradoxaux (indépendance et apprentissage), souvent mieux formés, plus mâtures intellectuellement et plus sensibles émotionnellement que ne l'étaient leurs aînés.

Comment préparer ses entretiens en 10 mn chrono

  1. Caractériser la situation de départ :
    • Les éléments particuliers de la situation à prendre en considération
  2. Définir le sujet de fond de l'entretien :
    • De quoi s'agit-il ?
  3. Définir mon objectif d'entretien :
    • Résultat visé à son issue immédiate
  4. Définir le périmètre pertinent d'interlocuteur(s) :
    • Qui est directement concerné ?
  5. Définir mon cadre :
    • Ce à quoi je dis « oui », ce à quoi je dis « non »
    • Ce qui est négociable
    • Les moyens dont je dispose et ceux dont je ne dispose pas
  6. Caractéristiques de mes interlocuteurs sur le sujet :
    • Niveau d'intérêt, de motivation,
    • Etendue de la compétence
  7. Ma tactique de management découlant des points précédents
  8. Mon démarrage d'entretien :
    • Premières phrases par écrit
  9. Et si besoin : validation de cette préparation avec un tiers neutre (collègue, patron ...)

« Ingénieur informaticien, je suis ingénieur informaticien ... ». Vous vous souvenez de cette chanson ? Et de l'image qui s'ensuit : un « nolife » en tee-shirt, expert passionné au caractère incertain. Qui dira qu'il n'a jamais eu cette image en tête ? Les images ont la vie dure et évoluent moins vite que la réalité, car dans nos entreprises les choses ont changé. L'ingénieur informaticien est devenu un professionnel de la relation.

En matière de motivation, les managers voient double. D'une part, ils doivent se pencher sur leur propre niveau de motivation, d'autre part, ils doivent se pencher sur le niveau de motivation de leurs collaborateurs.
Il va sans dire que les deux aspects sont étroitement liés, un manager démotivé étant bien souvent un manager démotivant.

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google NotAllowedScript6282f38a2de24Maps, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.